Publié par : charlinecoeuillas | septembre 26, 2010

Temps libre et politique, une tentative échouée

Peu de personnes le connaissent et pour cause, le ministère du temps libre – créé en 1981, sous la présidence de François Mitterrand – n’a vécu que deux petites années. En effet, celui-ci n’a pas résisté aux barrières administratives et au manque de moyens.

Lorsque François Mitterrand fut élu comme président de la République en 1981, chacun savait qu’il mènerait avant tout une politique sociale. Le premier gouvernement mis en place autour du premier ministre Pierre Mauroy le confirma avec la création du ministère du Temps libre.

Résultant de décennies d’efforts, cet OVNI gouvernemental est à l’époque l’objet de toutes les suspicions. A sa tête, le socialiste André Henry qui comptait bien s’attaquer à des objectifs concrets : la cinquième semaine de congés payés et le passage aux 35 heures. Dans la pratique, il s’avère vite que ces mesures concernent davantage le ministère du Travail, alors dirigé par Jean Auroux.

Le ministère du Temps libre reste donc davantage connu pour sa volonté de développer le tourisme dans chaque région du pays et pour la campagne publicitaire qui en a découlé : « A la découverte de la France ». Son action d’éclat sera également la création et mise en place des Chèques-Vacances en 1982, système dont le succès n’a jamais été démenti depuis.

Néanmoins, ces deux mesures ne suffirent pas à assurer la pérennité du ministère du Temps libre qui disparut lors du remaniement du 23 mars 1983.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :