Publié par : charlinecoeuillas | novembre 6, 2010

La CGT réclame l’allongement du congé maternité

Alors que le Parlement européen s’est prononcé il y a deux semaines pour un allongement du congé maternité à vingt semaines dans toute l’UE, la CGT en a profité pour réclamer au gouvernement français quatre semaines supplémentaires pour les mères et vingt jours de plus pour les pères.

 Le vingt octobre dernier, le Parlement européen a voté en faveur d’un allongement du congé maternité dans les pays de l’Union européenne, préconisant de le faire évoluer de 14 à 20 semaines, entièrement rémunérées*. La CGT a saisi la balle au bond hier en demandant au gouvernement français d’octroyer 24 semaines de congé aux mères pour leur premier ou deuxième enfant et surtout, d’allonger le congé paternité à un mois. Le Parlement européen a lui voté en faveur d’un congé de 15 jours pour les nouveaux pères.

Une France pas si mal lotie

En France, le congé maternité est actuellement de 16 semaines (26 à partir d’un troisième enfant) et le congé paternité est d’une durée de onze jours. Ce qui n’est pas si mal si l’on compare avec l’Allemagne qui se limite au strict minimum européen avec 14 semaines de congé maternité. Toutefois, nous sommes encore loin des Anglais ou des Irlandais avec leurs 26 semaines !

La CGT, qui souligne par ailleurs l’avance de la France dans ce domaine jusqu’à présent, espère donc « trouver un point d’appui [à leurs revendications] dans cette décision ». «L‘état de santé des mères comme des enfants en dépend ainsi que le maintien d’un taux de natalité jugé de bon niveau dans notre pays », juge en effet le syndicat de Bernard Thibault.

Trop cher ?

A l’annonce de la décision du Parlement européen, la ministre de la santé Roselyne Bachelot s’était déclarée tout à fait « pour l’allongement du congé maternité », estimant que c’était « une bonne démarche du Parlement européen ». Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la famille, a quant à elle déclaré « ne pas être opposée par principe à l’allongement de la durée du congé maternité » tout en rappelant « que la France dispose déjà d’un régime particulièrement protecteur pour les femmes enceintes ». En cette période de disette économique, il semble néanmoins peu probable que le gouvernement prenne des mesures : Nadine Morano a fait savoir que celles-ci coûteraient environ 1,3 milliards d’euros à l’Etat français.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :