Publié par : DaisyLeCorre | novembre 9, 2010

Le chômage, temps libre ou temps mort ?

Le chômage, temps libre ou temps mort ?

Être au chômage n’a rien de reposant. Ce gain de temps libre compromettrait même la crédibilité de celui qui en profite. Dans une société rythmée par le temps des travailleurs, celui de la production et de la consommation, le temps libre des chômeurs reste difficile à définir. Plus qu’une question de temps, c’est la valeur et l’utilité du travail qui sont remises en question.

Que font les chômeurs de leur temps libre ? Dans une société où l’activité professionnelle, ce temps de référence, rythme le déroulement des journées, les chômeurs prennent parfois l’habitude de vivre en marge de la société et de ses temporalités. Un temps libre parfois même assimilé à des… vacances ! Alors que non, le chômage, c’est pas « comme des vacances ». A moins d’opter pour la philosophie des chômeurs allemands, heureux de ne rien faire ou plutôt de se consacrer entièrement à leurs passions et qui prônent le droit au « temps de vivre ».

Il faut même prendre le temps de gérer ce temps à ne rien faire. Avec l’émergence des réseaux sociaux et des forums de discussions, les idées se partagent à vive allure. Un groupe Facebook est même né pour permettre aux chômeurs de mettre en commun des idées d’activités. Par la même occasion, ils en profitent pour renouer du lien social. Le site Doctissimo propose, quant à lui, un forum sur la même thématique. Les internautes sont invités à échanger sur le bon usage de leur temps libre.

Face à cette épreuve temporelle, Marie Dorne a même pris le temps de répertorier quelques activités pour  vaincre l’ennui à petit prix lorsqu’on vit à Paris.

Partir en vacances est une autre solution de profiter pleinement de son temps libre. Les chômeurs ont parfaitement le droit de prendre des congés ! C’est un fait. « Très précisément 35 jours d’absence par an que vous n’êtes pas obligés de justifier et durant lesquels les allocations journalières sont versées. Attention, cependant, à prévenir Pôle Emploi avant toute absence de plus de sept jours -soit en vous connectant sur votre espace personnel sur le site Internet de Pôle Emploi, ou en appelant le 3949. »

Il reste possible de profiter de son temps libre pour bouquiner, se promener et… fumer ! C’est Roselyne Bachelot, la ministre de la santé, qui le dit. « A l’évidence, la crise [et] l’augmentation du chômage [ont] eu un effet sur l’augmentation de la consommation du tabac ». En cinq ans, la consommation de tabac a augmenté de 1,8%.

Pour ne pas laisser ce temps libre partir en fumée, le gouvernement anglais a décidé de venir en aide aux personnes sans emploi. Ainsi, il propose – ou plutôt impose – aux chômeurs de longue durée de travailler gratuitement pour la collectivité à raison de 30 heures par semaine pour retrouver goût à la « routine du travail ». Des chômeurs-bénévoles ? Incredible !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :