Publié par : charlinecoeuillas | décembre 29, 2010

Le cancer, une faute professionnelle ?

Licenciée après s’être fait diagnostiquée un cancer, une secrétaire médicale vient d’obtenir gain de cause auprès de la cour d’appel de Versailles qui a condamné ses employeurs à lui verser 60 000 € de dommages et intérêts.

Le temps libre peut être contraint : contraint par la maladie par exemple. Et quand ce ne sont pas les médecins qui signent un arrêt de travail aux patients, ce sont parfois les employeurs qui décident de se passer de leurs salariés malades, faisant preuve d’une forme de discrimination. L’exemple de Corinne Heileman illustre parfaitement la situation. Il y a cinq ans, cette secrétaire médicale se voit diagnostiquer un cancer du sein par ses collègues médecins. Le soir même, elle est convoquée pour recevoir une lettre de licenciement « pour des raisons économiques ». Le temps passe, Corinne guérit et décide d’attaquer ses employeurs en Justice. Si les Prud’hommes de Poissy donnent dans un premier temps raison aux responsables du cabinet, la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) soutient la mère de famille dans son procès en appel. Le 21 décembre, la chambre nationale disciplinaire ordonne l’annulation de son licenciement et le versement de 60 000 € de dommages et intérêts.

Cancer et travail, un lien à établir

Avec 357 700 nouveaux cas de cancer détectés en 2010, la problématique du maintien de l’activité professionnelle (puis du retour à cette activité) pendant et après la maladie est aujourd’hui au cœur des préoccupations de l’Institut national contre le cancer. En partenariat avec l’Association pour la recherche sur le cancer, ils ont organisé le 14 décembre dernier un colloque intitulé « Cancer et travail, où en est-on ? ». L’une des intervenantes y a notamment souligné le fait que les aménagements des postes de travail pour les malades existaient en droit mais qu’ils étaient rarement utilisés. Ainsi en 2004, deux malades du cancer sur dix avaient perdu leur emploi après leur diagnostic. Et d’après Bernard Asselain, membre de l’institut Curie, « 20% des diagnostiqués s’estiment pénalisés au travail à cause de leur maladie (baisse des responsabilités, refus de promotion…), et seulement 24% d’entre eux bénéficient d’une visite de pré-reprise, destinée justement à anticiper leur retour à l’emploi ».

Travail et maladies chroniques

Le cancer fait partie des maladies chroniques qui sont définies par l’Organisation mondiale de la Santé comme « des problèmes de santé nécessitant une prise en charge sur plusieurs années ». Son impact sur la vie au travail, qui varie selon son type, peut constituer en des douleurs, de la fatigue, une estime de soi rabaissée, des changements physiques… Pourtant, les malades ne tiennent que rarement à arrêter toute activité professionnelle. L’association « Emploi et maladies chroniques évolutives » encourage les entreprises et les malades à rechercher des solutions ergonomiques et pratiques pour continuer leur collaboration. Par exemple, un malade peut décaler l’horaire de sa prise de médicaments pour qu’ils influent moins sur son temps de travail. Quand à l’entreprise, elle peut aménager un point d’eau ou fournir un nouveau siège de bureau à son employé.

Néanmoins, il s’agit ici d’exemples où la maladie est connue de l’employeur. D’après une enquête menée en 2004, 62 % des personnes atteintes du SIDA décident de cacher leur maladie sur leur lieu de travail de peur d’être jugé et/ou rejeté. Ces personnes auront davantage tendance à rapporter leur travail à la maison, y consacrant leur temps libre… Temps qui devrait pourtant être dédié à un repos salutaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :