Publié par : leoroze | janvier 4, 2011

« Voisins vigilants », des voisins qui vous veulent du bien ?

En rentrant chez vous, vous apercevez votre voisin à sa fenêtre. Il regarde dehors. Alors, vous vous dîtes qu’ il n’a vraiment rien d’autre à faire ?! Pourtant c’est peut-être pour votre bien… Mais oui, il surveille le quartier! C’est un « voisin vigilant ».

Ce nouveau passe temps en France a été mis en place dans certaines communes dès 2009. Et ces derniers mois des initiatives similaires ont vu le jour, comme à Saint-Lys dans la Haute-Garonne, ou plus récemment à Portiragnes, dans le département de l’Héraut.

Ces dispositifs se basent sur le volontariat des habitants. Dans les communes où la municipalité le souhaite, un simple citoyen peut devenir « voisin vigilant » après demande en gendarmerie. Il joue alors un rôle d’alerte des forces de l’ordre, via un « voisin référent ». Deux objectifs principaux de prévention ressortent : les cambriolages et les agressions. Mais comment identifier de tels risques ? En veillant aux comportements dits « suspects » : voiture inconnue, vêtements étranges… Autrement dit, des critères tout à fait objectifs !

Ce modèle est né aux États-Unis dans les années 1970. Les organisations de « Neighbourhood Watch » (traduction anglaise de « voisins vigilants ») y sont même institutionnalisées au sein de la Neighbourhood Watch Program-National Sheriff’s Association. Il en existe un équivalent en Grande-Bretagne, le Neighbourhood Watch Trust, dont le site internet sert d’annuaire des initiatives de ce type.

Une efficacité en question

En ce début d’année, des bilans vantent l’efficacité de tels dispositifs. À Spéracèdes, commune située dans les Alpes-Maritimes, le chef de la police municipale se félicite d’une baisse de 70% des tentatives de cambriolages. Ce village de 1300 âmes compte plus d’un habitant sur quatre membre des « voisins vigilants ». Des résultats encourageants, semble-t-il, pour le Syndicat National des Policiers Municipaux qui reprend sur son blog l’article du journal Nice Matin.

Loin de ces chiffres, des constats moins élogieux contestent le procédé. Le sociologue Philippe Robert, directeur de recherches au CNRS et auteur de L’insécurité en France, émet des doutes sur l’impact réel des « voisins vigilants ». Selon lui, ils permettent surtout de diminuer le sentiment d’insécurité des riverains. La délinquance ne diminue pas en tant que telle, voire elle se déplace vers d’autres zones.

Des voisins pas prêts à jouer les vigies

Mais la population refuse parfois une telle surveillance « participative ». À Saint-Pol de Léon, dans le Finistère, le maire Nicolas Floch et son adjoint, Stéphane Cloarec, ont été tentés en octobre dernier par ce dispositif. Mais ce n’était pas du goût d’une partie des habitants, qui se sont fait entendre. Et le projet est désormais mis de côté. Argument principal des citoyens réticents : un système proche de la délation.

Ce terme est également employé par la section de Toulon de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) qui parle de « voisins vigilants, voisins délateurs, voisins dangereux ». C’est le titre d’un article qu’elle a publié en 2009, dans lequel la LDH donne un exemple concret des dérives possibles de ce genre un peu particulier d’occupation. Un homme a été tabassé en pleine rue par des riverains, à Montreuil en mars 2009. Son tort ? Il ressemblait à un autre individu recherché par la police pour avoir commis des viols.


Publicités

Responses

  1. C’est une honte ! Où se trouve la liberté ??? Des caméras PARTOUT et maintenant on va s’occuper de se qui se passe chez le voisin ? Bientôt ont pourra même plus se curer le nez dans la rue. Mais où va le monde ?
    Vous parlez de S-E-C-U-R-I-T-E ? Mais arrêté donc de regarder TF1, arrêté de croire que tout le monde est méchant et que tout le monde vous veux du mal ! Bientôt on sera coincé chez nous par peur de sortir. C’est très grave d’en arriver là. Vous me faîte penser aux années 39-45, quand ont dénoncé sont voisin d’être résistant, homosexuel, communiste, juif, anarchiste, … !
    Et je vous assure que si voisins vigilants entre en action dans mon quartier je porterais plainte contre : Atteinte à la liberté d’autrui !!!

    Céline


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :