Publié par : Sandrine Galipot | janvier 10, 2011

C’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

Si vous entendez cette phrase régulièrement, c’est que vous êtes un procrastinateur. Vous remettez tout au lendemain. Une maladie qui est de plus en plus fréquente mais auquel il existe des moyens de guérisons.

Selon la revue encyclopédique en ligne, Wikipédia, la procrastination se qualifie par « la tendance pathologique à remettre systématiquement au lendemain quelques actions« . Non pas par fainéantise, mais surtout par manque d’entrain, d’envie et de plaisir à effectuer ces actions.Pour l’artiste américain, John Kelly, c’est un prétexte pour une créer une vidéo « comics » pour les procrastinateurs à tendance geek.

Pour résoudre cette pathologie, l’auteur américain, Richard Bandler, a mis en place une méthode. La technique Godiva composée de quatre étapes est censée résoudre la manie du lendemain. Les étapes consistent à visualiser l’image auquel l’action à réaliser est associée et ainsi d’y trouver du plaisir et de la motivation. A la vérifier écologiquement et enfin, d’appliquer réellement la technique Godiva.

a.  Disposez l’image de l’étape 2 (la tâche) devant vous, et l’image de l’étape 1 (le plaisir) juste derrière l’image de la tâche. Ouvrez rapidement un petit trou au centre de l’image de l’étape 2, de façon à voir l’image de l’étape 1 par cet orifice. Agrandissez rapidement le trou jusqu’à l’obtention d’une bonne réponse kinesthésique de l’image 1( plaisir).

b.  Réduisez maintenant ce trou rapidement, mais de façon à maintenir la réponse kinesthésique de l’image 1 (plaisir).

Faites ce processus trois à cinq fois de plus, aussi rapidement que vous le pouvez.
Le but du processus est de relier les ressentis de l’image 1 à ceux de l’image 2.

Tester le résultat : Comment vous sentez-vous quand vous regardez l’image 2 ?

Une méthode qui peut sembler complexe. Sur la fabrique des idées, on peut aussi apprendre à mieux gérer son temps et à ne plus à le perdre. La procédure est constitué en deux points. En premier lieu, faire un suivi de toutes ces activités pendant trois jours puis les qualifier selon les critères d’importances, de moins à très, puis de les classer dans un tableau par heure, date, justification, pensées au moment, solutions apportées, pensées et sentiments qui en résultent par la suite.

L’autre technique élaborée par mavoisinemillionaire est de poursuivre dans la procrastination. Mais attention, quitte à procrastinateur, autant le faire correctement, « évitez de procrastinez devant votre ordinateur. Sortez, lisez, allez faire du sport…n’importe quelle activité qui vous libérera l’esprit de la pression à l’origine de la procrastination. Profitez-en aussi pour vous interroger sur les raisons de ce ras-le-bol : pourquoi n’avez-vous pas envie de faire cette tâche ?« .

Le sujet intéresse tellement les gens que des ouvrages ont été écrits. Demain c’est bien aussi de Kathrin Passig et Sasha Lob, deux procrastinateurs allemands. Un livre de référence en la matière dont l’objectif est de planifier la procrastination. Un blog du même nom permet aux procrastinateurs de témoigner de leurs vices. L’américain, Neil Flore avec The now habit, expose lui, une nouvelle méthode d’organisation : la méthode GTD.

Prise en main par Dramatic

 

Et si vous n’arrivez toujours pas à vous organiser, surfez sur des sites qui vous aideront à ne plus culpabiliser et attendez, patiemment, le 25 mars, la journée mondiale de la procrastination.

En tout cas, n’oubliez pas qu’avec ce fléau  comme l’a écrit l’écrivain américain, GB Stern One thing that’s good about procrastination is that you always have something planned for tomorrow.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :