Publié par : DaisyLeCorre | avril 17, 2011

Que reste-t-il du futur ?

Il y a vingt, quarante ou cent ans, comment imaginions-nous le futur ? A l’époque, la simple évocation de l’an 2000 était déjà source de fascination. Des voitures volantes aux robots humanisés, chacun laissait parler son imagination. Mais aujourd’hui, qu’en est-il réellement de ces avancées technologiques ? Et demain qu’en sera-t-il ?

Dans La télévision, œil de demain, un film datant de 1947, on annonçait déjà l’omniprésence des écrans, de l’internet nomade, de la prédominance de la forme sur le fond et des images en trois dimensions… Une vidéo troublante qui relate un sens aigu de l’anticipation :

Imaginer le futur, c’est encore et toujours d’actualité. Du 30 avril au 8 mai, les férus d’innovations technologiques auront même l’opportunité de mettre un pied dans la maison du futur. Pour cela, rien de plus simple, ils n’auront qu’à se rendre à Londres au salon du Grand Designs Live. Lave vaisselle portatif, miroir qui vous informe de la circulation, du programme télé ou des cours de la bourse en un temps record et même un pot de fleurs qui arrose les plantes à votre place, tout y est.

Visionnée plus de onze millions de fois sur Youtube, la publicité de Corning, le fabricant de l’écran Gorilla Glass de certains smartphones, met en scène cette idée de miroir Cybertecture exposé au salon Londonien et nous dévoile sa vision très personnelle du futur :

Sur MediaEtudiant.fr, l’université du futur aussi possède une multitude d’écrans en guise de murs. Mais ce n’est pas tout. « L’étudiant n’aura plus besoin d’aller tous les jours à l’université. Tous ses cours pourront être lus à travers sa télé 50 pouces en plasma offerte par la CAF dans le cadre de l’université 5.0 ».

Si certains décors futuristes peuvent rappeler le début du film de science-fiction I-Robot, les robots ne sont pas encore parmi nous. Quoique. Hiroshi Ishiguro, professeur à l’université d’Osaka, est l’heureux « papa » de Geminoid : un double hyperréaliste de lui-même avec une peau en latex, des cheveux, un visage animé. Quand on le touche, le robot réagit et peut même soutenir une petite conversation dirigée… Pour Frédéric Kaplan, « le futur, c’est le mariage de l’ordinateur et du robot ».

Si les premiers robots commencent à entrer dans nos foyers, on ne sait pas grand chose de leur mode de fonctionnement. Pour en savoir plus, un salon de la robotique, InnoRobo, a vu le jour…

Comme le demandait le Renard au Petit Prince, saurons-nous apprivoiser les robots ? Et plus encore, saurons-nous être de bons compagnons pour eux ? L’avenir nous le dira !

Publicités

Responses

  1. Vraiment épatant ce petit film !

    Cette vision de l’avenir, mélange de n’importe quoi et de prévisions très juste, ça nous change un peu des prévisions n’importequoïstes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :